Signaler un contenu inapproprié

L'expérience du "bungee jumping"

 TAGS:Le saut à l’élastique, « benjie » ou «bungee jumping » est devenu l'un des sports extrêmes d’outdoor les plus pratiqués dans le monde.

Comme son nom l'indique, il s’agit d’un saut à l'élastique à partir d'un pont, un défi contre le vertige et une bouffée d’adrénaline.

C'est aussi une épreuve de courage. En 1950, le cinéaste britannique David Attenborough filma pour la BBC un groupe de jeunes gens attachés avec des cordes à la cheville sautant d’un pont. Cette image de l'île océanique de Vanuatu s’est rapidement exportée vers les villes anglaises.

Dans les années 70, la renommée de cette activité c’est vite répandue, puis développées sans existence juridique propre. Le concept arriva aux États-Unis dans divers nouveaux formats: sauts de grue, de gratte-ciel, etc.

Sa popularité s'est normalisée depuis les années 80 et le saut à l'élastique est devenu une activité courante et accessible. Certains accidents reflètent leur danger, même si elle reste minime grâce à un strict contrôle du matériel et une pratique responsable.

Actuellement, le sport est répandu avec des sauts situés à 20-25 mètres de haut, bien qu'il existe des exceptions plus extrêmes. Au Cap, Afrique du Sud, le pont Bloukrans atteint la hauteur de 216mètres.

Le saut initial est suivi de plusieurs allers retours dans les airs, dus à l'inertie et la flexibilité de la corde, jusqu'à ce que la puissance se diffuse. Le plongeur est prêt pour l’ «évacuation». Normalement, par la terre.

De nouvelles aventures extrême naissent tous les jours. Le «goming» ne se fait pas depuis un pont, et la chute est verticale et en desceleration. (celle du saut à l'élastique est plus pendulaire et accélérée). Le «pupuenting» ou «penduling», similaire à la version originale, augmentent le mouvement pendulaire.

Au-delà du saut à l'élastique il existe d’autres sports extrêmes, moins cardiaques, mais similaires. La tyrolienne implique un câble incliné. D’origine militaire, son expansion a standardisé son caractère récréatif.

Dans le parc Toro Verde, au Salvador, on trouve la tyrolienne la plus élevée du monde et la troisième plus longue. A 258 mètres de hauteur, ce sport extrême vous offre adrénaline et liberté.

Vous aimez les activités oudoor à risque ? Que pratiquez-vous ? Si l'émotion est votre motivation pour sortir dans la nature, équipez-vous, et c'est parti !

 TAGS:camp ALP 95camp ALP 95

camp ALP 95

 

 

 TAGS:Petzl canyonPetzl canyon

Petzl canyon

Laissez votre commentaire L'expérience du "bungee jumping"

Log in to Obolog, or create your free blog if you are not registered yet.

User avatar Your name